Paysagiste conceptrice DPLG, éco-paysagiste je conçois, réalise et entretien des jardins et des potagers en permaculture imaginés pour (et avec vous) toujours selon vos goûts. Le contact avec mes clients est très important pour moi :

Dans un PREMIER TEMPS je vous rencontre, vous écoute car c’est VOTRE jardin, votre univers je me dois de comprendre, respecter vos envies et  d’analyser au mieux votre terrain.

Ensuite je mets en forme un dossier complet pour votre nouveau jardin avec plans, palettes végétales et dessins. C’est la PHASE ESQUISSE, elle met en place l’ambiance et la structure générale du jardin. C’est une étape très importante ou vous avez un véritable rôle à jouer puisque vous décidez.

Une fois que l’ESQUISSE est validée, nous passons à la PHASE PROJET. C’est pendant cette phase que le jardin se met en place au niveau technique. Les dimensions sont validées, les matériaux et végétaux également. Ce dossier comprend les plans techniques détaillés, ainsi que les plans de plantations détaillés. Il sert au bon déroulement du chantier. Enfin arrive la PHASE CHANTIER. Soit je réalise le jardin avec des collègues spécialisés dans la réalisation de jardins, soit je fais appel à une entreprise de confiance qui réalise le projet et je fais le suivi.

6

Je crée des jardins, potagers et terrasses dans toute la France toujours dans un grand respect des plantes et de l’environnement. Des végétaux adaptés au climat local, faciles à entretenir et des matériaux locaux.

Passionnée d’art et de jardins depuis toujours j’entreprends tout d’abord des études artistiques à l’école Olivier de Serres à Paris où j’étudie les arts appliqués, l’histoire de l’art, puis l’art de la céramique. Cet apprentissage des volumes, des couleurs, de l’art en général m’est aujourd’hui précieux pour créer des jardins comme des tableaux vivants.

Ensuite j’ai commencé l’étude du paysage avec un BTS en aménagements paysagers. Grâce à ces études, très techniques j’ai acquis une très bonne connaissance des plantes, leur entretien, leurs besoins, la gestion de chantier et bien d’autres choses essentielles au métier de paysagiste.

Quelques années plus tard je suis devenue architecte paysagiste diplômée de l’École Nationale d’Architecture et de Paysage de Bordeaux. Pendant ces cinq années j’ai étudié les grands territoires, l’histoire des jardins, l’art et la manière de réfléchir à  un projet dans sa globalité. J’ai appris également à répondre à la fois à des problématiques sociétales, territoriales et environnementales. Pendant cette période je me suis forgé un champ d’action particulier et j’ai construit mon identité professionnelle. Aujourd’hui inventive, allant au bout de mes réflexions tout en mêlant art, technique et écologie je vous emmène dans mon univers pour créer le votre.

J’ai ensuite travaillé dans de nombreux domaines : création de jardins et terrasses dans toute la France, deux ans au Conseil Général des Yvelines en espaces verts et bureau d’étude, guide au jardin botanique de Bordeaux pendant trois ans, salariée d’une pépinière de plantes vivaces, monitrice d’ateliers espaces verts avec des personnes en situation de handicap et enfin maraîchère dans de nombreuses fermes en permaculture en France et en Argentine.

2

Un professionnel au service des décideurs de l’aménagement

Capable d’intégrer l’ensemble des enjeux propres à un territoire en s’appuyant sur une large culture scientifique et technique, le paysagiste concepteur est un acteur incontournable de la fabrication de la ville et des territoires de demain.Ses échelles d’interventions s’étendent du jardin au territoire et comprennent: les espaces publics, l’urbanisme opérationnel, les grandes infrastructures, les espaces naturels, culturels et ruraux, la planification, le grand territoire. À chacune de ces catégories correspond un éventail de commandes de natures différentes.

Il est complémentaire et partenaire des autres métiers de la conception et de la maîtrise d’œuvre: écologue, architecte, urbaniste, ingénieur… avec lesquels il partage le projet d’aménagement.

Le terme de «Paysagiste Concepteur» est utilisé ici à défaut d’une reconnaissance en France du titre d’architecte-paysagiste, reconnu dans tous les autres pays francophones et par les organisations internationales (Landscape architect en anglais). Fédération Française du Paysage